Les Années 70

D’outre-mer à l’espace

En 1974, le scientifique Takuo Aoyagi, de NIHON KOHDEN, a mis au point le principe d’oxymétrie.

Un an plus tard, NIHON KOHDEN présentait le premier oxymètre auriculaire (OLV-5100) du monde, qui permettait de mesurer la saturation en oxygène dans le sang de manière non invasive, sans prélèvement sanguin. Tous les oxymètres actuels reposent sur l’ancienne méthode de l’oxymètre du Dr. Aoyagi.

La crise pétrolière de 1973 a entraîné la plus grave crise économique jamais connue dans l’histoire du Japon; NIHON KOHDEN n’a pas été épargné. L’entreprise s’est diversifiée et s’est rationalisée, ce qui lui a permis de retrouver ses niveaux financiers habituels en trois ans. Dans le domaine des produits médicaux, la récession et les conditions d’entreprises difficiles ont duré. NIHON KOHDEN a toutefois vécu son deuxième âge d’or en enregistrant une croissance rapide.

En 1973, notre ECG-2201 a été décrit comme l’un des neufs appareils d’ECG portatifs les plus connus dans le monde par le British Journal of Hospital Medicine. Plus de 10.000 appareils ECG de ce type ont été vendus, ce modèle a ainsi été l’un de nos produits vendus sur la plus longue période.

En 1979, NIHON KOHDEN a ouvert sa première filiale outre-mer, NIHON KOHDEN AMERICA. Lors de la première participation du Japon aux expériences à bord de la navette spatiale américaine, la NASDA (agence spatiale japonaise) a demandé à NIHON KOHDEN de développer des appareils de recherche correspondants.

 

1970Électroencéphalographe EEG-7109/7113

Électroencéphalographe EEG-7109/7113

Il s’agit des premiers appareils EEG compacts et légers au monde très facile à transporter.

1977Électrocardiographe Cardiofax ECG-5201

Électrocardiographe Cardiofax ECG-5201

Ce produit a été la première imprimante ECG à PFB (retour d’informations sur la position) à une dérivation du Japon. Il pouvait également fonctionner sur piles sèches, qui avaient la durée de vie la plus longue du monde. 

1979Électroencéphalographe EEG-4200

Électroencéphalographe EEG-4200

Il s’agit du premier EEG du monde commandé par microprocesseur possédant un écran. Le premier scanner EEG du Japon, le MCE-1100 (à droite) a été conçu la même année.